Piège de l’enfance

Ce matin j’ai vu passer un article titré : « Garçon en robe : une mère approuve ».
Les premières secondes, ce titre m’a dérangé•e.

« Une mère approuve ».

Pourquoi un enfant devrait-il avoir une quelconque approbation à recevoir de qui que ce soit concernant ses envies et ses choix ? (en écartant les situations dangereuses of course)
Ce titre m’a choqué•e mais en réalité il décrit parfaitement bien la situation. Dans notre monde, a minima dans notre société, les enfants n’ont pas leur mot à dire. En tout cas, le choix, la décision de l’adulte prime.

Je pense qu’on ne se rend pas compte de la main mise, du pouvoir, de l’emprise qu’on peut avoir, et qu’on a dans la grande majorité des cas, sur les enfants, sur les mineur•es.
Le statut de mineur•e est censé exister pour protéger les enfants, les plus jeunes, or dans de nombreuses situations il ne fait que les rendre vulnérables et dépendant•es de personnes qu’on décrète plus aptes à prendre des décisions sur leur vie.
Ielles ne sont pas des personnes à part entière, on leur refuse ce statut.
L’enfance est vue par la plupart des adultes comme la panacée, un monde où tout semble plus simple, plus joyeux, plus léger. Un fantasme. Un mythe.
Certes avant la majorité, avant cette « vie active », nous avons en général moins de responsabilités extérieures, ce qui est vu comme les « choses de grands ». Cependant, mineur•es, nous n’avons aucune prise sur notre existence. Ce droit nous est confisqué et nous devons patienter, en serrant les dents, jusqu’à ce jour béni où nous serons enfin considéré•e comme un individu capable de prendre des décisions pour lui-même.
Mais avant cela nous pouvons uniquement espérer que les adultes de notre entourage seront assez bons pour ne pas nous retirer davantage de notre humanité.

Voilà donc le meilleur de notre vie dans ce monde ?
Une période durant laquelle on nous silencie, durant laquelle on nous prive de notre libre arbitre, durant laquelle on se retrouve dépendant•e affectivement, matériellement, physiquement, économiquement ?

Je fais aussi partie du problème.
Je ne suis pas meilleur•e qu’un•e autre. J’ai grandi dans le même marasme, ai subi ça petit•e et ai endossé ce rôle une fois adulte.
Je n’ai pas la prétention de donner des leçons. Je ne juge personne (du moins j’essaye).
J’ai quitté mon métier de prof en grande partie à cause de ça. Ce pouvoir, cette hiérarchisation, cette supériorité de l’adulte, je n’en voulais pas. Je la rejetais profondément.
Il n’en reste pas moins que je retrouve en moi ces comportements et cette ascendant dans le milieu de l’animation (surtout avec les plus jeunes).
Il reste tellement à faire et il est évident que la manière dont nous vivons n’aide en rien.
Tout est imbriqué, tout est lié.
Domination adulte, patriarcat, capitalisme.
Et bien d’autres choses qui viennent encore s’ajouter.

Je ne sais pas si ce que j’ai écrit est clair. Ça doit partir dans tous les sens mais tout ça m’a pété à la tronche quand j’ai lu ce titre.

« Approuve ».

PS : En tapant mes notes je me suis demandé si je n’avais pas un peu exagéré, si ma réaction par rapport à cet article n’était pas disproportionnée. Je suis d’accord avec tout ce que j’ai écrit mais je questionnais le déclencheur. Au fond, ce n’est qu’approuver et c’est plutôt positif non ?
Mais non ce n’est pas anodin, ce n’est pas qu’une simple approbation. Parce que l’avis de cette mère a des conséquences immédiates : si elle est d’accord avec son enfant, tout va bien, il peut le faire mais si elle n’est pas d’accord avec ça alors elle lui interdira, elle l’en empêchera.
Ce n’est pas une simple approbation, c’est un permis.
Là est la différence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s